A travers cet article nous souhaitons partager pour la première fois notre idée du futur de l’édition de métadonnées, et comment nous pensons faire de cette idée une réalité. Si vous voulez nous rejoindre dans cette aventure, contactez-nous !

 

Quelques éléments de contexte

Avant tout, un avertissement : cette section sera peut-être un peu technique, en particulier si vous n’avez jamais administré de catalogue de données. Pas de panique, la suite de l’article sera plus accessible !

Écrire des métadonnées pour décrire un jeu de données est une activité essentielle dans la gestion d’un catalogue. Chaque entrée du catalogue doit être écrite ou au moins enrichie par un ou plusieurs humains. GeoNetwork est une solution libre et open-source très largement utilisée pour la gestion de catalogues de métadonnées; il propose de puissants outils tels que des formulaires d’édition personnalisés, de l’édition en série, des modèles, des traitements XSL, de l’édition directement en XML, etc.

Malgré toutes ces fonctions, l’édition de métadonnées est souvent perçue comme compliquée et fastidieuse, requérant la compréhension de règles de validité complexes et la connaissance de schémas de métadonnées tels que ISO-19139.

GeoNetwork a été construit depuis son origine pour fonctionner avec des schémas XML tels que celui-ci. Les métadonnées y sont stockées sous forme de documents XML, et cela a des conséquences sur l’ensemble des tâches liées à l’édition de ces documents. En effet, comme les schémas XML sont souvent complexes, la personne chargée de l’écriture des métadonnées se retrouve par conséquent à devoir travailler avec des formulaires également complexes.

Rendre des parties du formulaire invisibles ou conditionnelles pallie en partie cette complexité, mais ne résout pas le problème de fond. La réalité que nous constatons souvent est que l’édition de métadonnées dans GeoNetwork est une tâche très difficile, et ce depuis longtemps.

A Camptocamp, nous pensons que les utilisateurs méritent mieux. Nous avons mené plusieurs études d'Expérience Utilisateur qui nous ont montré de nombreuses perspectives d’amélioration. Camptocamp est par ailleurs un contributeur de très longue date sur GeoNetwork et nous avons mené des travaux de R&D en continu ces dernières années pour identifier de nouvelles technologies et solutions.

En s’appuyant sur ces connaissances, et en collaboration avec nos deux partenaires de longue date que sont Géo2France et DataGrandEst (tous deux membres de la communauté geOrchestra), nous avons décidé de nous lancer dans ce que nous espérons être une révolution pour l’édition de métadonnées !

 

Notre vision

Le terme “révolution” peut sembler fort. Pourtant, il nous paraît adapté : rendre l’édition de métadonnées simple et accessible aura vraisemblablement des implications positives sur l’ensemble de l’administration du catalogue d’une organisation. C’est une des raisons pour lesquelles nous donnons autant d’importance à cet objectif.

Nous souhaitons construire une nouvelle application web d’édition de métadonnées proposant une excellente expérience utilisateur et s’intégrant naturellement avec un catalogue GeoNetwork existant.

Veuillez noter qu’une proposition de modification avec plus de détails techniques a été soumise à la communauté GeoNetwork ; cette proposition contient un aperçu détaillé de la manière dont nous souhaitons architecturer ce nouvel éditeur

Nous allons pour cela nous appuyer sur les projets Geonetwork-UI et Geonetwork-Microservices pour la création de composants serveur et IHM; cela nous permettra également de participer à la consolidation et l’amélioration de ces deux projets prometteurs.

Voici les trois principes sur lesquels repose notre vision pour ce nouvel éditeur :

  • Rendre la métadonnée accessible à tous
  • Aucune dépendance aux schémas
  • Un éditeur sur mesure

 

1. Rendre la métadonnée accessible à tous

Le nouvel éditeur de métadonnées va être conçu dès le départ de manière à être le plus accessible possible. Cet éditeur sera bien plus qu’un simple formulaire et offrira des éléments interactifs, des sections qui pourront être revisitées, et fera en sorte de prendre l’utilisateur par la main pour lui éviter de produire du contenu invalide.

L’utilisateur n’aura accès qu’à un nombre restreint de champs simultanément afin d’en faciliter l’utilisation. Tout ce qui pourra être déduit de données fournies sera pré-rempli sans action utilisateur. Les métadonnées avancées ne seront proposées qu’à la demande explicite de l’utilisateur. Enfin, l’utilisateur aura la possibilité d’arrêter et de reprendre son travail d’édition à tout moment sans perdre aucune information.

Nous espérons pouvoir proposer avec cet éditeur la possibilité de décrire un jeu de données de manière complète en quelques minutes seulement, tout en laissant des utilisateurs experts passer du temps à détailler des éléments tels que la licence d’utilisation ou bien la nature de l’instrument réalisé lors de la collecte.

 

2. Aucune dépendance aux schémas

Le nouvel éditeur ne sera lié à aucun schéma existant de métadonnées. Nous pensons que les schémas tels que ISO 19115-3 et GeoDCAT-AP devraient être utilisés exclusivement dans un but d'interopérabilité et de communication machine-à-machine. Ces problématiques ne devraient pas affecter les utilisateurs humains, ceux-ci ayant plus intérêt à se concentrer sur la description du contenu de leur catalogue.

La conversion de métadonnées d’un schéma vers un autre est bien évidemment un challenge technique non négligeable. Mais cela ne doit pas représenter un poids supplémentaire pour l’utilisateur.

 

3. Un éditeur sur mesure

Chaque organisation possède ses propres processus internes, produit ses propres types de données, et répond à ses propres règles. Certaines organisations vont rassembler des milliers de fiches de métadonnées par le biais du moissonnage, d’autres ne souhaitent présenter que quelques dizaines de fiches patiemment élaborées dans leur catalogue. Parfois des organisations sont soumises à des obligations légales, alors que d’autres ne le sont pas du tout.

Nous pensons qu’il n’est en réalité pas possible de répondre à tous ces usages avec une solution universelle “passe-partout”. Ce constat a notamment motivé la création du projet GeoNetwork-UI et nous nous appuyons encore une fois dessus pour la création de ce nouvel éditeur. Par conséquent, cet éditeur sera livré avec un système de configuration très complet permettant aux administrateurs de décider quels champs seront accessibles dans quelles sections, quelles seront les valeurs par défaut, qu’adviendra-t-il lors du clic sur un bouton, etc.

Avec un peu de pratique et de créativité, les administrateurs de catalogue seront en mesure de drastiquement améliorer l’expérience des personnes responsables de l’édition de métadonnées, tout en permettant de s’assurer que le contenu produit respecte les règles internes de l’organisation. Nous souhaitons également fournir aux administrateurs des outils et de la documentation pour les assister dans cette tâche critique.

 

Le mot de la fin

Cette présentation a-t-elle piqué votre curiosité ? Nous l’espérons ! Si c’est le cas, veuillez noter que nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenaires dans cette aventure ; le moindre soutien est bien entendu bon à prendre et nous aidera à poursuivre toujours plus loin nos ambitions. Si vous souhaitez participer, prenez contact dès maintenant avec nous !

Nous sommes très enthousiastes à l’idée de partager cette annonce avec vous. Pour un futur riche en innovations !

Avez-vous besoin de plus d'informations ?

N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

COMMENT AVEZ-VOUS ENTENDU PARLER DE NOUS ? *
En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient utilisées aux fins décrites dans la politique de confidentialité.