Camptocamp – Actualités

Puppet Workshop pour débutants

5 juillet 2012

Derrière chaque application/service Web qui rencontre du succès, il y a des personnes obsédées par la disponibilité et la montée en charge.

L’avènement de la virtualisation et l’arrivée de prestataires fournissant des capacités informatiques quasiment illimitées à la demande (Cloud Computing) a forcé les acteurs du domaine que nous sommes à se remettre sérieusement en question et réinventer notre manière de gérer des ressources informatiques.

S’il n’a jamais été aussi simple de disposer rapidement de ressources informatiques, il reste néanmoins de nombreuses difficultés liées à l’installation, la maintenance et l’intégration sans douleurs de nouvelles fonctionnalités. Assurer la montée en charge des services hébergés et leurs disponibilités, c’est simplement vital et légitiment exigé par toutes les personnes qui gravitent autour de ce type de projets. Des pannes à répétition et une incapacité à absorber de nouveaux utilisateurs peuvent très rapidement nuire à la réputation d’une application/service Web.

Pour garantir les processus de gestion, de développement et de maintenance et, avant de parler de technique, il faut commencer par s’interroger sur le conflit perpétuel qu’il existe depuis les débuts de l’informatique entre les personnes responsables de l’exploitation d’un service (les opérateurs ou administrateurs systèmes) et ceux responsables du développement (les développeurs). D’un côté, on exige des administrateurs systèmes de maintenir des environnements de production le plus stable possible et, de l’autre, que les développeurs livrent constamment de nouvelles fonctionnalités bien souvent basées sur des briques logicielles innovantes sur lesquelles on a forcément que très peu de recul.

Pour sortir de ce dilemme et maximiser les chances de réussir un projet, il faut casser les murs qui existent entre les équipes et les personnes, fixer des objectifs communs et promouvoir des techniques et des outils qui favorisent la coopération et non pas la compétition entre les différentes équipes du projet. De cette envie de réconcilier les développeurs (Dev) et les opérateurs (Ops) est né un mouvement très inspiré par les méthodes Agile et qui a même un nom, DevOps ! Et heureusement pour nous, ce mouvement ne se contente pas de prêcher la bonne parole, il promeut également de fantastiques outils qui favorisent la collaboration, l’intégration, l’évolution des solutions et mieux encore des personnes qui travaillent dans les projets. Un cercle vertueux qui profite donc à tous !

Parmi ces outils, il y a un incontournable, Puppet, un fantastique framework développé par Puppet Labs et une communauté très active qui a su, en quelques années, révolutionner le domaine de l’administration système, de l’automatisation et redonner le sourire à bon nombre d’administrateurs systèmes. Puppet est typiquement le genre d’outils comme Vagrant ou MCollective qui rapidement fait dire à ceux qui l’utilisent « Mais comment faisions-nous avant pour travailler sans cet outil ? »

Il n’y a pas beaucoup d’évènements autour de Puppet en Europe mais cette année se tiendra le premier Puppet Camp en Suisse qui se déroulera le mercredi 11 juillet prochain dans le cadre des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL/LSM) à Genève. Une occasion unique de découvrir Puppet notamment durant le workshop proposé par Camptocamp.

Si vous êtes intéressés, merci de vous inscrire sur la page eventbrite du Puppet Camp.

Au plaisir de vous rencontrer,

L’équipe Infrastructure Solutions de Camptocamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *