Camptocamp – Actualités

Mobile Web GIS

13 décembre 2010

** Français ** (English below)

Pour la division Geospatial Solutions de Camptocamp, le développement d’applications SIG sur plateforme mobile est un des objectifs majeurs de l’année 2011. Le sujet est dans l’air depuis un certain temps déjà. En cette fin d’année 2010, l’intérêt de nos clients pour des applications SIG mobiles est grandissant. Il est donc temps pour Camptocamp de proposer des réponses à la multitude de questions soulevées par le développement d’applications SIG mobiles!

Comment faire fonctionner OpenLayers sur des téléphones portables ou des tablettes à écran tactile ? Comment gérer les événements « touch » ? Et les « gestures », propres à certains mobiles ? Peut-on optimiser la librairie, aussi bien au niveau de sa taille que de ses performances (fluidité des déplacements de la carte, par exemple) ? Au niveau des fonctionnalités, jusqu’où peut-on aller sur un téléphone portable actuel ? Combien de couches peut-on afficher simultanément ? Où se trouvent les limites (de CPU et de bande passante) au-delà desquelles une utilisation confortable n’est plus possible ? Quels téléphones/navigateurs mobiles doit-on prendre comme référence ? Quelles librairies graphiques mobiles peut-on utiliser ?

Camptocamp a commencé à avancer sur plusieurs de ces questions. Le fonctionnement d’OpenLayers sur les plateformes mobiles est le pré-requis au développement d’une application SIG mobile Open Source. Après un temps de réflexion et un mini code sprint interne, nous avons pu effectuer les premiers tests et démonstrations d’un sous-ensemble des fonctionnalités d’OpenLayers sur les plateformes iOS et Android. Cet embryon d’OpenLayers mobile intègre la gestion des événements « touch » basiques ainsi que diverses optimisations au niveau des performances.

Dans un avenir proche et en collaboration avec nos clients et les communautés, ces premiers résultats encourageants seront suivis par le développement de fonctionnalités plus évoluées. D’autres domaines, telles que les librairies graphiques mobiles, méritent d’être suivis de près, leur évolution étant très rapide.

Camptocamp se réjouit de prendre une part active au développement d’une version mobile des briques de base nécessaires à la mise en place d’applications SIG mobiles Open Source.

Testez par vous même et faites nous part de votre feedback!

http://c2c-rd-geospatial.demo-camptocamp.com/2
(or http://c2c-rd-geospatial.demo-camptocamp.com/lib/openlayers/examples/mobile-osm.html?kinetic=true pour le kinetic pan)

** English **

In 2011, Camptocamp Geospatial Solutions team is going to focus on the development of mobiles GIS applications. For quite a while, GIS mobile Web applications have been a hot topic but now the interest is booming. Camptocamp must therefore provide answers to the many questions raised by our customers about these applications.

How can OpenLayers work on mobile phones or tablets with touch screens? How are the touch event and others non-standardized “gestures” managed? Is it possible to optimize the size and the performance (fluidity of pan, zoom) of the library? At the functionality level, how far can we go on a current mobile phone? How many layers can be simultaneously displayed? What are the set limits (network bandwidth, CPU) allowing to use the application without difficulty? Which phones/browsers set the landmark? Which graphic toolkit would easily mix with OpenLayers on mobile phones?

Camptocamp has already started investigating the answers to many of these questions. Having OpenLayers work on mobile phones is a prerequisite to build an Open Source GIS mobile Web application. Following brainstorming sessions and an internal code sprint, we were able to first test a functionally reduced, touch enabled, OpenLayers on iOS and Android phones. This embryonic version of an “OpenLayers mobile” includes the management of basic touch events and optimized performance.

The first results are very encouraging; thanks to the close collaboration with our customers and the communities, new developments of more advanced features will inevitably follow.

Additional questions, such as the mobile graphical toolkits, deserve a close follow-up because of their swift evolution.

Camptocamp is proud to play an active role in the development of a mobile version and the tools necessary to build an Open Source GIS mobile web application.

Test by yourself and give us your feedback!

http://c2c-rd-geospatial.demo-camptocamp.com/2
(or http://c2c-rd-geospatial.demo-camptocamp.com/lib/openlayers/examples/mobile-osm.html?kinetic=true pour le kinetic pan)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires

  1. Very exciting guys, great work as usual.

  2. Cédric Moullet dit :

    Hi,
    Is it possible to access the source code ?
    Thanks,
    Cédric

    • Benoit Quartier dit :

      @Cédric:
      We will soon create tickets with patches in the OpenLayers Trac.
      We’re looking forward to discussions about these patches, and about
      mobile support in OpenLayers in general.